18 - Les rails relevable ou escamotable de monte-escalier

Lorsque le monte escalier termine sa course devant une porte, la meilleure solution reste le rail relevable ou escamotable. Voici leurs principales différences :

Tout d’abord, le rail relevable, qui est le plus souvent utilisé. Ce principe consiste à relever le bout de rail gênant, placé obligatoirement en bas de l’escalier. Le morceau de rail se relève d’un angle d’environ 130 degrés, vers la partie supérieure du rail (le morceau de rail reste dans l’alignement général du rail, mais se lève juste afin de dégager l’espace au sol –par exemple l’espace d’ouverture de la porte-). Le rail relevable peut être manuel ou automatique. Lorsqu’il est automatique, le rail se déploie seul grâce à un pignon au moment ou le monte escalier arrive a proximité. De même, il se replie automatiquement lorsque le monte escalier remonte.

Le rail relevable manuel, comme son nom l’indique, doit être actionné par l’utilisateur, qui doit se pencher afin de relever le rail, à la main. Ce système, bien que moins couteux, présente deux gros inconvénients : premièrement, pour les utilisateurs avec une mobilité réduite, il est difficile de relever le rail à la main, car il faut se pencher, ce qui n’est pas un mouvement évident pour beaucoup de personnes âgées ou en situation de handicap. Le deuxième inconvénient réside dans le fait qu’il est très compliqué de gérer l’utilisation du rail : en effet, lorsque l’on monte, le rail est donc relevé, ce qui empêche (par exemple) la porte de s’ouvrir, et si l’on a relevé le rail, la descente en monte escalier devient très complexe, puisque le rail n’est plus en place. Ce concept n’est donc vraiment pas ergonomique, puisque il nécessite de nombreuses manipulations compliquées à réaliser, surtout pour des personnes à mobilité réduites.

Enfin, le rail escamotable. Celui-ci ne peut être qu’automatique. Le fonctionnement globale est le même, l’appareil détecte l’arrivée ou le départ du monte escalier, et le rail s’active automatiquement en fonction. De la même manière, il ne peut être placé qu’en bas de l’escalier. La seule différence est qu’au lieu de se relever, le morceau de rail gênant en bas de l’escalier remonte afin de s’imbriquer dans la partie supérieure du rail, de s’emboiter dans le rail juste au dessus du morceau gênant.







Installateur monte escalier certifié et verifié et devis monte-escalier gratuit

Déposez votre demande et Comparez les prix de professionnels compétents au service après vente irréprochable


Devis gratuit et sans engagement















Avis clients

  • Monsieur Coutant
    Nous avons apprécié pouvoir choisir le nombre de devis, contact rapide, entreprise compétente

  • Madame BOURDIN
    Devis moins cher que la concurence, installateur en or. Je recommande ce site

  • Monsieur MASSI
    Simplicité et efficacité du site, bon contact des entreprises. Continuez comme ça

  • Madame EBERLIN
    J'ai été contacté dans la journée, devis en 1 semaine.

  • Monsieur BERTRAND
    Je n'ai pas été harcelé d'appel ou de mail, et j'ai trouvé un bon rapport qualité prix et de bon conseil des entreprise proposé. Je parlerais de vous. Merci

  • Mademoiselle Dujardin
    Je vous remercie pour l'entreprise que vous m'avez envoyé, des gens sympathiques qui connaissent leur métier. Bonne continuation

  • Monsieur ECORSE
    J'ai eu tout les conseils dont j'avais besoin pour choisir la solution la mieux adapté pour le handicap de mon fils, je suis satisfaite des contacts que j'ai obtenu. Merci

Pages du site web

Accueil
Articles Monte-escalier
Nous contacter
Mentions légales

Nos engagements

25% de crédit d’impot
SAV 48h gratuit
Garantie 2ans
98% des utilisateurs satifaits



© Copyright Devis-monte-escalier.fr 2008-2015